de-mermoz-a-ordinateur

De Mermoz à l’ordinateurImprimer

Auteur : Germain Chambost

Année de publication : 1972

Editeur : Mercure de France

Partager

Le métier de pilote d’avion reste encore un métier auréolé de prestige. Et un métier dont ceux qui l’exercent cultivent le prestige, alors même qu’ils affirment à qui veut les entendre que leur profession est devenue aujourd’hui une profession « comme les autres ».

Qu’elle ait subi une transformation profonde ne fait aucun doute. Depuis la seconde guerre mondiale, l’aviation a perdu le caractère artisanal qu’elle avait auparavant. Les machines se sont perfectionnées, toujours au nom d’une meilleure effiãacité, d’une meilleure rentabilité en aviation commerciale, d’une sécurité accrue. Cela n’est pas allé sans modifier consiäérablement les conditions mêmes de l’exercice du métier, que ce soit celui du pilote militaire, du pilote de ligne, ou du pilote d’essai. Un même métier, des conditions différentes d’une spécialité à l’autre, mais une évolution parallèle.

La machine montre des exigences avec lesquelles il est impossible de transiger. Plus perfectionnée, mais aussi plus fragile. Capable d’aller plus haut et plus vite, du moins si l’on sait respecter ses limites. Plus sûre, c’est vrai encore, mais pardonnant beaucoup moins la défaillance ou l’erreur humaine. Pour se mettre au diapason de ces merveilles techniques qui le servent et l’asservissent, l’homme, le pilote, doit se plier à une discipline totale, constante. Ainsi que l’écrivait l’un de ces pilotes modernes: « recruté parmi des gens possédés par une soif d’évasion et de prouesses, il n’obôiendra qu’une seule des choses qu’il cherchait: l’écrasante responsabilité ». Foin du rêve et des prouesses aux commandes d’un avion qui vole à plus de mille kilomètres à l’heure !

Devant un ordinateur, on ne rêve pas. On ne rêve plus guère en avion. La réalité s’impose à l’esprit. Et une réalité souvent bien différente de celle qu’imaginait le jeune homme aujourä’hui devenu pilote, lorsqu’il rêvait à son futur métier.